Projet d'entreprise

La qualité et l’innovation comme fil conducteur

Article rédigé le 27 avril 2021

Échange avec Isabelle Lemarié,

Directrice Qualité et Innovation

Dans les six usines, comme au cœur des services commerciaux ou administratifs, toutes les équipes de Saipol travaillent à satisfaire, fidéliser et créer de la valeur ajoutée pour les clients.  Les fonctions d’Isabelle Lemarié, directrice Qualité et Innovation Saipol, l’amènent, avec ses équipes, à sécuriser les activités afin d’assurer une rentabilité durable, à conduire les projets d’innovation et accompagner leur arbitrage, et à orienter l’entreprise vers l’excellence opérationnelle.

Avoir l’avis des clients sur la qualité des produits et services donne une bonne indication des progrès réalisés par l’entreprise. Alors, quand la dernière enquête réalisée en 2020 par le département qualité de Saipol livre un taux de satisfaction au-delà de 90 %, l’équipe qualité que dirige Isabelle Lemarié peut mesurer tout le chemin accompli. Même si les clients ne sont sollicités que depuis 2017 pour partager leur appréciation, cette volonté de faire mieux a débuté dès 2008. L’entreprise prenait alors de plein fouet la crise de l’huile de tournesol ukrainienne, a l’instar d’autres acteurs européens. Arrivée à cette période, Isabelle Lemarié se souvient de sa première mission : « sécuriser l’importation en graines et en huile pour éviter que cela ne se reproduise ». Le périmètre d’action s’est ensuite rapidement étoffé.

La qualité, un levier efficace de management

Si bien qu’en 2021, les responsables qualité interviennent dans toutes les usines. Le service épaule aussi les équipes administratives et commerciales, car l’enjeu de la qualité chez Saipol est bien de s’établir en soutien et appui au business au sens large tout en garantissant le droit d’opérer. Isabelle Lemarié décrit son domaine d’intervention et celui de ses collaborateurs selon quatre objectifs : obtenir en permanence une production conforme aux spécifications des clients et aux exigences réglementaires, garantir la sécurité sanitaire des aliments, maîtriser les fournisseurs comme les prestataires externes et enfin, éviter les crises potentielles par l’anticipation des risques et leur gestion. Tout cela sous le contrôle d‘un système de management intégré (AIMS) qui a pour objectif, en plus de l’animation de ces quatre thèmes, de fédérer les activités de l’entreprise autour d’une organisation et de processus optimisés et engagés dans une démarche d’amélioration continue.

De fait, les équipes qualité travaillent dans la main avec l’ensemble des métiers : trading, commerce, production, supply chain…. Et cela s’étend à l’extérieur du seul périmètre de Saipol : des interfaces entre les filiales du groupe Avril favorisent le partage et l’harmonisation des pratiques, la gestion de projets communs et la mutualisation de ressources sur les sujets jugés prioritaires.

L’innovation est conduite avec méthode

La qualité et l’innovation chez Saipol sont menées avec la même philosophie. L’innovation s’est structurée il y a maintenant 5 ans dans l’objectif de stimuler avec méthode la créativité mais aussi de concrétiser les projets retenus ou de les réorienter : « Certains sont lancés, d’autres écartés, faute de rentabilité ou parce qu’ils ne sont techniquement pas transposables, explique-t-elle. Chaque année, en moyenne deux à cinq projets voient le jour. » Pour les mener à terme, elle s’appuie sur des chefs de projets formés à la conduite de projet et sur une instance de pilotage mensuelle – le Comité Saipol Innov – dans lequel la Direction Générale et le CODIR de Saipol sont particulièrement investis.

Les impacts en matière de développement durable de ces innovations sont également un critère clé pour Saipol en droite ligne avec la stratégie du groupe Avril. D’ailleurs la bonne mise en œuvre des objectifs de la démarche de Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) pilotée par le groupe est également portée par une personne de l’équipe.

Les toutes dernières innovations opérationnelles en date concernent la production de tourteaux de tournesol plus riches en protéines sur le site de Lezoux dans le Puy de Dôme, plus récemment, celle de lécithine de colza, dont les premières tonnes ont été produites début décembre 2020 à l’usine du Mériot dans l’Aube, et enfin la commercialisation d’huiles prétraitées OleoVE à destination du secteur énergétique. Au travers de l’innovation portée par le groupe Avril, Saipol participe également à l’émergence de solution issues du végétal : c’est notamment le cas des résines produites à partir de tourteaux de tournesol par Evertree pour la production de panneaux de particules de bois, sans formaldéhydes. Dans le funnel innovation de Saipol, les équipes travaillent sur plus d’une vingtaine de projets, dont certains sont attendus pour 2021.

isabelle lemarie

« La qualité et l’innovation chez Saipol soutiennent le business et accompagnent le développement de solutions qui répondent aux attentes sociétales. »

Isabelle Lemarié, Directrice Qualité et Innovation

Pour poursuivre l’entretien avec Isabelle Lemarié, retrouvez son intervention sur

la fourniture de tourteaux pour la production de résines biosourcées :